Technique de la métamorphose

Par un toucher léger des pieds, des mains et de la tête, la personne peut s’installer dans un environnement, un espace où aucune direction ne sera donnée. Sa force de vie, dirigée par son intelligence innée, va faire ce qui est juste pour elle à ce moment-là.

Cette technique peut se pratiquer aussi à l’extérieur, par exemple, dans les vergers du jardin de l’Hermitage à Lausanne.

“Le principe du massage métamorphique est de reconnecter l’individu à sa période prénatale grâce à un massage sur les pieds, les mains et la tête, aux endroits de correspondance des points réflexes de la colonne vertébrale. Celui-ci retrouve ainsi la force de vie essentielle à l’oeuvre pendant la gestation ; les blocages d’énergie peuvent être levés et le potentiel d’auto-guérison actualisé.

L’originalité de cette approche est que le praticien n’a pas une attitude dirigiste vis-à-vis du patient, ni de l’énergie ; il est neutre. Il n’est qu’un catalyseur pour l’énergie vitale de l’individu.”

Texte tiré du livre : “La métamorphose, le massage métamorphique”, Gaston Saint-Pierre, Debbie Boater. Edition Le souffle d’or.

(60 min / 120.-)

« Sans jugement ni commentaire, sans comparaison ni attente, si nous sommes attentifs aux faits que nous sommes et à ce que nous sommes à travers eux, si nous acceptons de laisser ces faits être, simplement respectant l’énergie qu’ils manifestent, respectant leur être véritable, alors seulement se produira une communication subtile entre ces faits et la totalité de nous-mêmes, une communication qui inclut des dimensions que le mental ne peut comprendre. Nous expérimentons un immense amour à l’œuvre qui dirige la réalité de notre vie à travers la nécessité de réaliser notre être. »

Gaston Saint-Pierre